Dans certaines communes, presque la moitié des habitants vit sous le seuil de pauvreté 

L’Observatoire des inégalités rappelle qu’environ cinq millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté avec moins de 940 euros par mois (50% du niveau de vie médian qui s’élève 1.880 euros* par mois). Une population qui se concentre principalement dans les territoires urbains ; près des deux tiers des personnes dont le niveau de vie est inférieur à 60% du revenu médian (seuil de pauvreté de référence au niveau européen, 1.128 euros par mois de revenu disponible pour une personne seule) vivent dans les pôles urbains qui regroupent au moins 10.000 emplois.

Et cette pauvreté des villes est parfois particulièrement marquée dans les territoires ultramarins, en particulier à La Réunion.  Des villes en banlieue parisienne apparaissent également dans cette liste. Les difficultés économiques se concentrent aussi dans certaines communes de Seine-Saint-Denis. Le département le plus pauvre de France. Au sein de ces territoires urbains, les personnes pauvres vivent bien souvent dans l’un des 1.500 “quartiers prioritaires” de la ville. Le constat est net : la moitié des habitants de ces quartiers sont pauvres. 

Même si les quartiers prioritaires concentrent les difficultés, il ne faut cependant pas oublier que “trois quarts des personnes pauvres habitent en dehors des quartiers prioritaires”, précise l’organisme. Par ailleurs, si la pauvreté est particulièrement forte dans les territoires urbains, elle existe aussi en milieu rural. Ainsi, plus de 6% des personnes qui vivent dans un territoire rural isolé sont pauvres en France.

Référence

Observatoire des inégalités – troisième édition de son rapport annuel sur la pauvreté en France

test auditif gratuit

Test auditif

Durée du test : 45 min

Vérification des mes appareils auditifs

Durée du test 45 min

S'inscrire à notre newsletter

Nos autres études